Prise le
Publiée le
Côte Nord
Québec
Nikon D700, objectif 80-200mm

L’Île aux Perroquets, fait partie de la Réserve du parc national de l’Archipel-de-Mingan, depuis 2012 les maisons du gardien et de son assistant ont été restaurées et retrouvées leurs airs d’antan, grâce à la Corporation de l’Île aux Perroquets qui ont transpormés les bâtiments en gîtes 4 étoiles.

Le deuxième phare de l’île automatisé en 1951.

Prise le
Publiée le
Côte Nord
Québec
Nikon D700

Monument dédié à la mémoire des gardiens du phare de l’île. Deux gardiens célèbres, le compte Henry Puyjalon et M.Placide Vigneault. En 1948 ce fut au tour de J.Robert Kavanagh jusqu’en 1951 lors de l’automatisation du phare actuel.

Prise le
Publiée le
Côte Nord
Québec
Nikon D700
Prise le
Publiée le
Côte Nord
Québec
Nikon D700, objectif 80-200mm

Ces bâtiments furent restaurés en 2012 par la Corporation de l’Île aux Perroquets.

Prise le
Publiée le
Côte Nord
Québec
Nikon D700, objectif 80-200mm

Macareux moine, également appelé perroquet de mer.

Prise le
Publiée le
Côte Nord
Québec
Nikon D700, objectif 80-200mm

Macareux moine en vol.

Prise le
Publiée le
Côte Nord
Québec
Nikon D700, objectif 80-200mm

Recherche de son aire d’atterrissage.

Prise le
Publiée le
Côte Nord
Québec
Nikon D700, objectif 80-200mm
Prise le
Publiée le
Côte Nord
Québec
Nikon D700, objectif 80-200mm
Prise le
Publiée le
Côte Nord
Québec
Nikon D700, objectif 80-200mm
Prise le
Publiée le
Côte Nord
Québec
Nikon D700, objectif 80-200mm
Prise le
Publiée le
Côte Nord
Québec
Nikon D700, objectif 80-200mm
Prise le
Publiée le
Côte Nord
Québec
Nikon D700, objectif 80-200mm
Prise le
Publiée le
Côte Nord
Québec
Nikon D700, objectif 80-200mm

Un vraie perroquet de mer.

Prise le
Publiée le
Côte Nord
Québec
Nikon D700, objectif 80-200mm
Prise le
Publiée le
Côte Nord
Québec
Nikon D700, objectif 80-200mm
Prise le
Publiée le
Côte Nord
Québec
Nikon D700, objectif 80-200mm

Soleil couchant sur une belle ballade à l’Île aux Perroquets.

Prise le
Publiée le
Côte Nord
Québec
Nikon D700

À propos des auteurs

Le soleil, les arbres, les oiseaux, le ciel et l’eau bleue qui coule lentement. Le calme de la campagne et ses verts paysages, la ville pour la chaleur de ses anciens murs de pierre et ses architectures changeantes, ses bruits et ses clameurs.

Le vent qui froisse les feuilles jaunes en hiver et les fleurs multicolores où bourdonnent les bourdons en été. Les vastes horizons que sillonnent de petits chemins entre des collines vertes. La couleur du temps le matin et le rouge du soir, la nuit bleue et le gris des chats sous la lune blanche.

Les images, celles qui sont d’ici ou d’ailleurs, celles qui racontent une histoire, un voyage, celles qui donnent le goût d’aller plus loin, de voir la vie sous toutes ses formes, de l’immensément petit à l’infiniment grand de notre planète.

Toutes ces photographies sont là pour le plaisir que j’ai passé à immortaliser ces moments qui resteront gravés sur un support quelconque, alors que ma mémoire pourrait s’effacer ou disparaître. Pour le plaisir aussi de ceux et celles qui aiment voyager dans la mémoire photographique des nombreux sites d’images que propose le Web.

Bonne lecture

Alain LeSieur