Publiée le

Cap Seize sur la route du parc.

Prise le
Publiée le
Québec
Gaspésie, Québec
Nikon D700

Cap Seize le village.

Prise le
Publiée le
Québec
Gaspésie, Québec
Nikon D700
Prise le
Publiée le
Québec
Gaspésie, Québec
Nikon D700

Le Petit Saut sur la rivière Sainte-Anne.

Prise le
Publiée le
Québec
Gaspésie, Québec
Nikon D700

Aire de repos près du camping de la rivière.

Prise le
Publiée le
Québec
Gaspésie, Québec
Nikon D700

La rivière Sainte-Anne.

Prise le
Publiée le
Québec
Gaspésie, Québec
Nikon D700

Sentier La Lucarne.

Prise le
Publiée le
Québec
Gaspésie, Québec
Nikon D700

Sentier La Lucarne.

Publiée le
Québec
Gaspésie, Québec
Nikon D700
Prise le
Publiée le
Québec
Gaspésie, Québec
Nikon D700

La passerelle de la rivière.

Prise le
Publiée le
Québec
Gaspésie, Québec
Nikon D700

La rivière Sainte-Anne.

Prise le
Publiée le
Québec
Gaspésie, Québec
Nikon D700

Sentier du Mont Joseph-Fortin ( 1080 m. )

Prise le
Publiée le
Québec
Gaspésie, Québec
Nikon D700, objectif 80-200mm
Prise le
Publiée le
Québec
Gaspésie, Québec
Nikon D700, objectif 80-200mm

Sur le sentier du Mont Joseph-Fortin.

Prise le
Publiée le
Québec
Gaspésie, Québec
Nikon D700, objectif 80-200mm

Point de vu au sommet du Mont Joseph-Fortin, le Lac aux Américain.

Prise le
Publiée le
Québec
Gaspésie, Québec
Nikon D700

Au loin le Mont Richardson.

Prise le
Publiée le
Québec
Gaspésie, Québec
Nikon D700, objectif 80-200mm

Une partie du sentier serpente à travers la roche vers le sommet du Mont Joseph-Fortin.

Prise le
Publiée le
Québec
Gaspésie, Québec
Nikon D700, objectif 80-200mm

Du haut du Mont Joseph-Fortin, les monts environnants.

Prise le
Publiée le
Québec
Gaspésie, Québec
Nikon D700, objectif 80-200mm

À propos des auteurs

Le soleil, les arbres, les oiseaux, le ciel et l’eau bleue qui coule lentement. Le calme de la campagne et ses verts paysages, la ville pour la chaleur de ses anciens murs de pierre et ses architectures changeantes, ses bruits et ses clameurs.

Le vent qui froisse les feuilles jaunes en hiver et les fleurs multicolores où bourdonnent les bourdons en été. Les vastes horizons que sillonnent de petits chemins entre des collines vertes. La couleur du temps le matin et le rouge du soir, la nuit bleue et le gris des chats sous la lune blanche.

Les images, celles qui sont d’ici ou d’ailleurs, celles qui racontent une histoire, un voyage, celles qui donnent le goût d’aller plus loin, de voir la vie sous toutes ses formes, de l’immensément petit à l’infiniment grand de notre planète.

Toutes ces photographies sont là pour le plaisir que j’ai passé à immortaliser ces moments qui resteront gravés sur un support quelconque, alors que ma mémoire pourrait s’effacer ou disparaître. Pour le plaisir aussi de ceux et celles qui aiment voyager dans la mémoire photographique des nombreux sites d’images que propose le Web.

Bonne lecture

Alain LeSieur