Rue Saint-Ursule

Rue Saint-Jean

Rue Couillard

Le magasin Général.

Rue Christie

Rue Couillard

Rue Couillard

Place Royale

Rue Petit Champlain.

Place Royale

Rue Sous-le-Fort.

Place Royale

Rue Petit Champlain.

Ruelle des Ursulines.

Parc de la marine

Pieds de bronze du monument à la mémoire des marins disparus en mer, de la marine marchande.

Antiquaire

Rue Saint-Paul.

Parc Momorency

Monseigneur de Laval

Rue Buade et Côte de la Montagne.

Citadelle de Québec

Relève de la garde.

Citadelle de Québec

Relève de la garde.

Cheminées

Toîture de la rue Saint-Denis.

Volets

Fenêtres sur la rue Saint-Paul.

Château Frontenac

Carré d'Youville sous la neige.

La cabine enneigée.

La porte Saint-Jean sous la neige.

Entrée du Parc de l'Artillerie

Rue d'Auteuil

Rue Saint-Jean

Rue Sainte-Ursule

Sympathique pause après une randonnée dans le vieux Québec, Le Petit Coin Latin, en passant les crêpes y sont excellentes.

Rue Saint-Jean

Côte de la Fabrique et Rue Garneau

Rue Saint-Flavien

Édifice Price

Grille de fer de l'entrée du Séminaire de Québec et du Musée de l'Amérique francophone.

Rue De Buade

Terrasse Dufferin

Vue de la Place Royale.

Terrasse Dufferin

Terrasse Dufferin

Rue Saint-Louis

Rue Saint-Louis

Rue Sainte-Ursule

Porte Kent

Petite porte secrète sur la muraille.

Porte Kent

Vue de la rue Cook et des maisons de la rue d'Auteuil.

Côte de la rue d'Auteuil

rue d'Youville

Tout au bout de cette rue, la chapelle Des Soeurs de la Charité semble écrasée par les édifice de la Place d'Youville.

Rue Saint-Vallier est

Tout au bas de l'escalier des Glacis, les petites maisons ancestrales se perdent sous les accumulations de neige.

rue Richelieu

Portail de la chapelle des Soeurs de la Charité.

À propos des auteurs

Le soleil, les arbres, les oiseaux, le ciel et l’eau bleue qui coule lentement. Le calme de la campagne et ses verts paysages, la ville pour la chaleur de ses anciens murs de pierre et ses architectures changeantes, ses bruits et ses clameurs.

Le vent qui froisse les feuilles jaunes en hiver et les fleurs multicolores où bourdonnent les bourdons en été. Les vastes horizons que sillonnent de petits chemins entre des collines vertes. La couleur du temps le matin et le rouge du soir, la nuit bleue et le gris des chats sous la lune blanche.

Les images, celles qui sont d’ici ou d’ailleurs, celles qui racontent une histoire, un voyage, celles qui donnent le goût d’aller plus loin, de voir la vie sous toutes ses formes, de l’immensément petit à l’infiniment grand de notre planète.

Toutes ces photographies sont là pour le plaisir que j’ai passé à immortaliser ces moments qui resteront gravés sur un support quelconque, alors que ma mémoire pourrait s’effacer ou disparaître. Pour le plaisir aussi de ceux et celles qui aiment voyager dans la mémoire photographique des nombreux sites d’images que propose le Web.

Bonne lecture

Alain LeSieur