Prise le
Publiée le
Nikon V1

Les jardins sont uniques entre fontaines, lacs, grottes et statues. La réalisation de cette quinta est de l’Italien Luigi Monini. Une fantaisie de Sintra mêlant style gothiques et manuélin la fluidité du roman. Lors de notre passage, l’ambiance était exceptionnelle accentuée par une légère pluie fine diffusant et faisant luire particulièrement la verdure entourant les nombreux sentiers.

Prise le
Publiée le
Nikon V1
Prise le
Publiée le
Portugal, Europe
Nikon V1
Prise le
Publiée le
Portugal, Europe
Nikon V1
Prise le
Publiée le
Portugal, Europe
Nikon V1

Un sentier pour la longeur des pas, flottant et menant dans les couloirs souterrains sombres de la quinta. Vous ne risquez pas de vous perdre, tout finit par le retour de la lumière. 

Prise le
Publiée le
Portugal, Europe
Nikon V1
Prise le
Publiée le
Portugal, Europe
Nikon V1
Prise le
Publiée le
Portugal, Europe
Nikon V1
Prise le
Publiée le
Portugal, Europe
Nikon V1

Le principal attrait du lieu, le célèbre poço iniciatico (puits de l’initiation). Descendez les marches qui mènent vers ce qui paraît être les entrailles de la terre, où vous vous tiendrez au centre d’une étoile à huit branches. C’est un site chargé de symboles.

Prise le
Publiée le
Portugal, Europe
Nikon V1
Prise le
Publiée le
Portugal, Europe
Nikon V1
Prise le
Publiée le
Portugal, Europe
Nikon V1

Intérieur de la petite chapelle.

Prise le
Publiée le
Portugal, Europe
Nikon V1

Escalier de marbre blanc de la chapelle.

Prise le
Publiée le
Portugal, Europe
Nikon V1

Le palais du haut de sa butte de verdures.

Prise le
Publiée le
Portugal, Europe
Nikon V1

À propos des auteurs

Le soleil, les arbres, les oiseaux, le ciel et l’eau bleue qui coule lentement. Le calme de la campagne et ses verts paysages, la ville pour la chaleur de ses anciens murs de pierre et ses architectures changeantes, ses bruits et ses clameurs.

Le vent qui froisse les feuilles jaunes en hiver et les fleurs multicolores où bourdonnent les bourdons en été. Les vastes horizons que sillonnent de petits chemins entre des collines vertes. La couleur du temps le matin et le rouge du soir, la nuit bleue et le gris des chats sous la lune blanche.

Les images, celles qui sont d’ici ou d’ailleurs, celles qui racontent une histoire, un voyage, celles qui donnent le goût d’aller plus loin, de voir la vie sous toutes ses formes, de l’immensément petit à l’infiniment grand de notre planète.

Toutes ces photographies sont là pour le plaisir que j’ai passé à immortaliser ces moments qui resteront gravés sur un support quelconque, alors que ma mémoire pourrait s’effacer ou disparaître. Pour le plaisir aussi de ceux et celles qui aiment voyager dans la mémoire photographique des nombreux sites d’images que propose le Web.

Bonne lecture

Alain LeSieur